Le projet

La Ville de Besançon souhaite, à travers la reconversion de la Caserne Vauban, une réalisation exemplaire sous forme d’un EcoQuartier.
Ce nouvel aménagement, situé à proximité du centre-ville bisontin et du futur Pôle d’Echanges Multimodal de la Gare Viotte, constituera un espace d’innovation et d’expérimentation.

La démarche de CM-CIC Aménagement Foncier s’articule autour de plusieurs enjeux :

  • Concevoir l’EcoQuartier comme lieu d’échanges et de liens en y associant la collectivité, le public et l’ensemble des intervenants
  • Proposer des logements abordables, à travers une offre diversifiée de qualité plaçant le cadre de vie des futurs habitants au cœur du projet
  • Promouvoir des modes de déplacement responsables, dans un environnement privilégié
  • Contenir l’impact écologique de l’Habitat depuis la phase chantier jusqu’à l’usage des logements
  • Proposer des solutions techniques alternatives et innovantes en matière de desserte énergétique et mobilisation d’énergies renouvelables
Le site de l’EcoQuartier Vauban s’étend sur une surface d’environ 7 hectares.

Le programme prévisionnel prévoit la réalisation d’environ 800 logements, de bureaux, de commerces et de services, ainsi que des équipements et espaces publics.

CM-CIC Aménagement Foncier est concessionnaire de la Ville de BESANCON pour ce projet dont la réalisation interviendra à travers 3 grandes phases opérationnelles réparties sur d’une dizaine d’années.
L’EcoQuartier VAUBAN vise la réalisation de logements abordables, présentant une mixité de typologie ainsi qu’une haute qualité d’habitat et qui s’inscriront au sein d’espaces publics conçus pour devenir des lieux d’échanges et de liens.

Des logements diversifiés et accessibles, fondement du « Vivre Ensemble »

La Ville de Besançon souhaite disposer d’une offre variée et accessible de logements. 800 logements environ seront construits sur l’ensemble de l’EcoQuartier sous forme d’immeubles, de logements intermédiaires et de maisons groupées ou individuelles.
Parmi eux, certains seront dédiés au locatif et à l’accession sociales. Pour d’autres, les promoteurs et constructeurs auront l’obligation de les commercialiser à des prix plafonds, dits « abordables ».
Certains logements seront dédiés aux étudiants et/ou aux seniors. La mutualisation des espaces communs de convivialité et de services sera alors recherchée. Cela permettra de promouvoir la mixité intergénérationnelle au sein de l’opération.
Les rez-de-chaussée de certains ilots accueilleront également des commerces et services divers.
Enfin, des bureaux seront réalisés.

Les espaces communs : lieux d’échanges et de liens

Les logements de l’EcoQuartier Vauban s’intégreront au sein de vastes espaces publics.
Plusieurs parcs paysagers aux différentes thématiques sont prévus. Ils permettront de créer un véritable cadre de vie verdoyant pour les futurs résidants. Les espaces verts de la 1ère tranche d’aménagement seront tout de suite achevés afin de permettre aux premiers habitants d’en profiter dès leur installation. L’un des parcs ainsi crée aura pour thème « l’Eau ». Il permettra en outre, de gérer les eaux de pluie de l’espace public.

Les parcs paysagers et places minérales de l’EcoQuartier s’enchaineront et ne laisseront qu’une place éphémère à la voiture. Les modes doux de déplacement seront favorisés. En effet, une grande partie des espaces publics seront exclusivement dédiés aux piétons et aux cyclistes qui auront la possibilité de traverser le quartier de part en part de manière entièrement sécurisée.
Un arrêt de bus pour le futur TCSP (transport en commun sur site propre) est également prévu à proximité immédiate de la première tranche d’aménagement.
Les voitures ne seront que tolérées sur les voies de circulation et devront être stationnées en sous-sol. Les ilots de promotion comprendront, par ailleurs, des cours urbaines privatives et des dalles végétalisées au-dessus de ces stationnements.

Par ailleurs, CM-CIC Aménagement Foncier prévoit de réhabiliter l’un des bâtiments existants de la Caserne Vauban afin d’en faire la « Maison du Projet ». Ce pavillon, dédié à l’échange, constituera un lieu central durant l’ensemble de la phase opérationnelle et commerciale de l’opération. Il permettra :

  • D’accueillir du public, notamment lors de manifestations et en phase de commercialisation des logements. Il sera envisagé comme un espace convivial permettant la découverte et la visite du futur quartier au travers d’outils d’information variés : maquettes, vidéos, photos, planches d’explication des programmes …
  • De constituer un véritable lieu de travail pour tous les partenaires de l’opération (équipe de maîtrise d’œuvre, entreprises, promoteurs et constructeurs …)

La Maison du Projet constituera un lieu d’accueil et d’échanges indispensable à une intégration réussie du nouveau quartier dans la Ville.

Une Haute Qualité d’Habitat

Les promoteurs et constructeurs – porteurs de projet – seront sollicités afin de garantir une haute qualité des constructions (architecture d’ensemble, orientation, matériaux, composition des logements…).

La tenue des Ateliers Vauban permettra de favoriser cela tout en harmonisant l’architecture de l’ensemble du quartier. Ils ont pour objectif de mettre en valeur le projet au travers d’un dialogue permanent entre les différents acteurs.

Graphe

Les premiers ateliers ont d’ores et déjà eut lieu avec la Ville de BESANCON et ses services ainsi que l’Aménageur et son équipe de maîtrise d’œuvre. Ils ont notamment été consacrés au réajustement du plan guide de la 1ère tranche d’aménagement.
Les porteurs de projet s’engageront à adhérer à cette démarche et à monter leur projet de construction en respectant les règles du plan guide et du Cahier des Prescriptions Architecturales, Urbanistiques, Paysagères et Environnementales (CPAUPE).

Par ailleurs, les architectes d’une part et les constructeurs/promoteurs d’autre part, sont mis en concurrence afin de former des couples « promoteur (constructeur) + architecte » qui prendront ensuite part aux Ateliers Vauban afin de définir ensemble les futures constructions.

04-dalle sur stationnement végétalisée

Les Rives du Bohrie à Strasbourg – Linder Paysage

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parc de la Robertsau – Linder Paysage

PL chateau_septembre 2013_2_LP

Place du Château à Strasbourg – Linder Paysage

PL chateau_septembre 2013_LP

Place du Château à Strasbourg – Linder Paysage

PL marché_strasbourg_2013-07-09_LP

Place du Marché à Strasbourg – Linder Paysage

PL marché_strasbourg_2013-07-09_LP

Parc Schulmeister à Strasbourg – Linder Paysage

PL marché_strasbourg_2013-07-09_LP

Parc du Gabion à Drusenheim – Linder Paysage

PL marché_strasbourg_2013-07-09_LP

Parc d’Austerlitz à Strasbourg – Linder Paysage