Une place forte

Besançon s’est historiquement développée depuis sa position stratégique de défense comme en témoigne son organisation et son patrimoine.

L’urbanisation de Besançon est conditionnée par les caractéristiques topographiques et hydrographiques du site. Ainsi, la Ville s’est développée par ondes successives de la Citadelle à la boucle du Doubs, puis les activités se sont desserrées vers le Nord et l’Ouest.

Construit au tout début du XXème siècle (1911 – 1913), le site de la Caserne Vauban a toujours fonctionné en vase clôt, avec une vocation exclusivement militaire. Entourée d’un mur d’enceinte, la caserne a progressivement vu la Ville s’établir autour d’elle et se densifier. Aujourd’hui, elle s’inscrit comme une enclave dans le tissu urbain.

Suite à la libération du site de la Caserne Vauban par le 19 ème Régiment du Génie, la Ville de Besançon a souhaité valoriser ce patrimoine militaire d’une surface de 7 hectares afin d’y développer un EcoQuartier à dominante d’habitat.

L’après caserne

2008 : Lancement par la ville des études préopérationnelles en vue d’arrêter les principes d’aménagement de la zone (Agence Nicolas Michelin et Associés -­ ANMA)

2010 : Acquisition du site par l’établissement Public Foncier du Doubs pour le compte de la Ville de Besançon.

2012 : Fin des études préopéarationnelles. Arrêt du projet en Conseil Municipal et décision de mettre en oeuvre le projet sous forme d’une concession d’aménagement. Lancement d’une consultation aménageur concessionnaire.

Janvier 2014 : Désignation de l’aménageur ; Signature du Traité de concession entre la Ville et CM-CIC Aménagement Foncier : 24 février 2014

Construction : 1910 / 1913
De sa construction à 1936 : Caserne de Charmont
1936 : Caserne Vauban
1940 – 1941 : Frontstalag 142
2006 : Départ progressif de l’Armée